Grossesse gémellaire
Maternité

Comment vivre sa grossesse gémellaire sereinement

La maternité est un événement heureux, mais quand il s’agit d’une grossesse gémellaire, cela donne parfois des sueurs froides aux parents pour une raison ou une autre, surtout ceux qui vont avoir des jumeaux pour la première fois. Il faut s’y préparer. Commencez par vous informer pour comprendre.

La détection d’une grossesse gémellaire

Le médecin peut détecter une grossesse gémellaire à la douzième semaine suivant l’absence des règles, après avoir remarqué la protubérance de l’utérus de la femme enceinte.

Un suivi accru

Par la suite, la future maman des jumeaux doit revenir auprès de son médecin toutes les trois semaines, jusqu’à sa 18e semaine d’aménorrhée. La fréquence de ses visites va augmenter progressivement, en raison de toutes les deux semaines, pour finir par des visites hebdomadaires.
L’objectif est d’écarter les éventuels facteurs de risques comme l’hypertension artérielle, le risque d’hydraminios relatif à la quantité de liquide amniotique, ou le retard de croissance des fœtus. L’echographie pendant une grossesse gémellaire permet également de vérifier l’état du col et de s’assurer du bon fonctionnement du placenta.

Beaucoup de repos

Par rapport à une grossesse ordinaire, la grossesse gémellaire requiert beaucoup plus de repos. Si la femme enceinte travaille, il lui est recommandé de prendre congé dès la 24e semaine qui suit l’arrêt de sa menstruation. La principale raison est d’éviter tout risque d’accouchement prématuré.

En aucun cas, il ne faut négliger les prescriptions médicales. Rien ne vaut un accouchement naturel, sans aucune intervention extérieure, car même la péridurale a ses points négatifs. Vous pouvez savoir plus sur les inconvénients de la péridurale en suivant le lien.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *